Arnaud Démare achève une édition légendaire de Paris-Roubaix

| Publié le par Alex

Le sprinteur beauvaisien a franchi la ligne du vélodrome de Roubaix hier soir en 34ème position après une course épique qui restera dans toutes les mémoires.

Il suffisait de voir hier soir à l'arrivée l'état de fatigue des coureurs maculés de boue pour juger du caractère exceptionnel de cette 118ème édition de Paris-Roubaix disputée dans des conditions extrêmes, parfois à la limite du praticable. 6 heures de course disputées sous la pluie et sur des secteurs pavés boueux dans l'Enfer du Nord qui n'a sûrement jamais aussi bien porté son nom hier.

"C’était une journée dantesque résume Arnaud Démare sur le site officiel de sa formation Groupama-FDJ. Pour moi, ça s’est malgré tout assez bien passé puisque je n’ai pas crevé et je ne suis pas tombé. En revanche, c’était un vrai numéro d’équilibriste pour rester sur le vélo qui partait dans tous les sens. À 50 kilomètres de l’arrivée, on était tous épuisés et puis ça s’est fait à la pédale. Les conditions du jour ont rendu la course encore plus dure que de coutume."

Le sprinteur beauvaisien a donc terminé la course en 34ème position à 9'23' du vainqueur du jour l'italien Sonny Colbrelli (Bahrain - Victorious) qui a devancé au sprint le belge Florian Vermeersch et le néerlandais Mathieu Van Der Poel. Le petit-fils de Raymond Poulidor a été l'un des grands acteurs d'une course dont on reparlera encore longtemps...


Rudy Barbier a également terminé l'épreuve, en 89e position à 28 minutes 36 du vainqueur. Victime d'une chute au kilomètre 180, Pierre Barbier a été contraint à l'abandon alors qu'il était bien placé. 



chevron_left Article plus ancien
Marquinho : "Je suis content de la manière"'