Barka : "J'ai faim de victoires"

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque
Crédit photo : Charlélie De Smet

Pour son deuxième match sous le maillot sang et neige, Yanis Barka a ouvert son compteur but d'une superbe volée lobée. Le polyvalent joueur offensif a surtout réalisé un match plein, de quoi pleinement le lancer dans cette aventure dans l'Oise (crédit photo : Charlélie De Smet).

C'est lui qui s'est présenté en conférence de presse d'après-match, pour revenir sur ce premier succès obtenu avec Beauvais, son premier but et son plaisir de retrouver les terrains.


On vous imagine forcément heureux ?

Oui très heureux, surtout pour ce retour à la compétition après une longue période sans football. Ça fait vraiment du bien.


Comment juges-tu ta prestation ?

Dans un premier temps, j'ai essayé de donner le meilleur de moi-même. Peu importe ma prestation, j'essaie de me donner à 100% malgré un long moment sans football pour moi. J'ai confiance en mon football, j'essaie de me donner à fond et face à Lens, ça a payé. 

chevron_right À lire aussi
L'ASBO relève la tête contre Lens

On sent que doucement mais surement, tu commences à être à l'aise dans ce groupe ?

Franchement, j'ai été super bien accueilli. Il y a des supers mecs dans ce groupe, ça facilite beaucoup l'intégration. La preuve, en seulement deux matchs on parvient à faire des choses ensemble. C'est plaisant. 


Après l'ouverture du score lensoise, est-ce que tu as eu peur que le match échappe à Beauvais ?

Oui, car je craignais un remake de la semaine dernière. Dans ma tête, je ne voulais pas accepter ça et toute l'équipe également. C'est ce qui a permis d'inverser cette situation.


Comment tu envisages la fin de saison avec Beauvais ?

Sur un plan personnel, je vais essayer de récupérer 100% de mes capacités au plus vite. J'espère que l'on va enchaîner les victoires comme ce soir (hier), le plus possible. J'ai faim de victoires !


Pour ton premier match tu as évolué dans l'axe, en soutien de l'attaquant. Là, tu as évolué sur le côté, on t'a senti plus à l'aise, c'est ton poste de prédilection ?

La semaine dernière, j'essayais de prendre mes repères. Ça faisait longtemps que je n'avais pas été sur un grand terrain. J'avais un peu perdu mes repères. Ce n'est pas que je suis plus à l'aise à un poste particulièrement, c'est surtout que j'avais plus de repères sur ce second match et j'étais plus à même de m'exprimer. Peu importe le poste, tant que je suis sur le terrain je cherche à donner le meilleur. Je n'ai pas de préférence, il faut simplement que ce soit un poste offensif (rires). 



Article plus récent chevron_right
Elite : Le choc à Reims n'aura pas lieu
chevron_left Article plus ancien
L'ASBO relève la tête contre Lens