BOUC Handball : des objectifs clairs pour la fin de saison

 Handball  Beauvais Olympique Université Club Handball   | Publié le par Alex

Actuellement pensionnaires de Nationale 2 chez les femmes et de Prénational chez les hommes, les deux équipes premières du BOUC Handball visent des objectifs diamétralement opposés pour la fin de la saison. Nous avons notamment fait le point avec le président du club Ricardo Rodriguez, à quelques mois de leurs échéances.

 “Nous sommes dans un effort de reconstruction et de formation". C’est en ces termes que Ricardo Rodriguez, le président du BOUC Handball a qualifié les derniers mois de l'un des clubs sportifs phares de la ville . L’équipe vitrine du club, l'équipe féminine, évolue actuellement en 4ème division dans le championnat de Nationale 2.


"L'objectif c'est le championnat national pour nos deux équipes"


Les ambitions du club à court terme sont limpides pour le président du BOUC. “On se donne 3 ans pour retrouver une place honorable en Nationale 2 avec nos féminines et on souhaite également accéder au championnat national chez les hommes.

L’objectif est clair cette année pour les joueuses d’Alexandru Constantin : le maintien. “Le groupe est jeune et prometteur et nous allons tout faire pour sauvegarder notre place en Nationale 2 afin de développer cette filière jeune dans les années à venir” espère Ricardo Rodriguez. 

Lucide, le président du BOUC Handball évoque le but à atteindre pour cette fin d’année “Nous avons à l’heure actuelle une rotation limitée à une dizaine de joueuses ce qui nous complique quelque peu la tâche. Avec notre socle de jeunes, nous espérons simplement devancer deux adversaires directs (Ivry et Laon en toute logique) à l’issue de la saison. Dans le cas malheureusement où nous ne pourrons éviter la descente, la priorité sera évidemment donnée par la suite au recrutement."


Il faut rappeler que l’intersaison a été des plus chaotiques pour les handballeuses beauvaisiennes qui ont perdu leurs deux coaches, Peggy Callens et Anthony Tatarkovic. Beaucoup de joueuses de l’année dernière avaient par la suite également quitté le club à l’issue d’une saison qui les avaient vu terminer à la 8ème place du championnat de National 2.

Malgré toutes ces péripéties, le public répond toujours présent au Gymnase d’Allonne, l’affluence ayant souvent approché la capacité totale de la salle (environ 300 personnes) notamment lors des doubles affiches du samedi soir.


Une montée à la portée de l'équipe masculine


Si les féminines sont donc en difficulté, leurs homologues masculins sont par contre, toujours en course pour la montée à l’échelon supérieur.  Actuellement  6ème de Pré-National, ils se situent dans le peloton de tête pouvant accéder à la Nationale 3 à la fin de la saison.  

Mathématiquement, on est toujours dans le coup !” se réjouit Ricardo Rodriguez. Et il ne faut pas oublier que, théoriquement, l'équipe d'Amiens ne pourra pas monter dans notre poule." Il restera donc aux hommes de Romain Warluzelle de devancer trois autres adversaires pour s’assurer une place à l’échelon supérieur, les deux premières places étant la condition nécessaire pour monter.

Deux gros chocs le mois prochain face à Marcq à l'extérieur et Abbeville à domicile, les deux premiers de la poule, permettront aux handballeurs du BOUC d’être fixés très rapidement sur leurs ambitions.

Article plus récent chevron_right
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
chevron_left Article plus ancien
Le recap' du week-end