Coupe de France : l'ASBO à l'épreuve de Thaon

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Alex

A quelques jours du 32èmes de finale de Coupe de France face à Thaon-les-Vosges, la formation beauvaisienne, qui sort d'un exploit face à Chambly au tour précédent, a été passée au crible dans la semaine par l'équipe vosgienne. Une rude opposition attend les hommes de Sébastien Dailly samedi au stade Robert Sayer. 

Ancien coéquipier au sein de la formation de Raon-l'Etape de l'entraîneur belfortain Anthony Hacquard, le coach vosgien Romain Chouleur a pu bénéficier des impressions de son homologue après la victoire de l'ASM Belfort en terres beauvaisiennes (1-0) samedi dernier en championnat. 

"Il n’y a qu’une division d’écart, Thaon aura l’avantage du terrain et la Coupe de France va niveler les valeurs rappelait l'entraîneur belfortain chez nos confrères de Vosges Matin. Cette affiche Thaon - Beauvais va offrir une belle opposition de style entre une équipe qui marque beaucoup et une autre qui encaisse peu de buts. Beauvais prend peu de buts, ils ont une vraie rigueur défensive avec des éléments qui ont connu le haut niveau. Même si cela ne s’est pas trop vu contre nous ce week-end. Beauvais c’est du solide, ils sont allés gagner à Bobigny, à Chambly (National 1) aux tirs au but en Coupe de France. Cette équipe est difficile à manœuvrer."


De leur côté, les beauvaisiens pourront compter sur un élément qui connaît bien le contexte vosgien en la personne de Guy Tapé. L'ancien joueur d'Epinal fera sans doute figure d'observateur averti pour ses coéquipiers lui qui a évolué non loin de Thaon-les-Voges - les deux villes sont distantes de moins de 15 kilomètres - pendant une année.

"Les Vosges, je sais ce que c’est en hiver. Vu les conditions actuelles, le terrain va être compliqué a déclaré le milieu de terrain beauvaisien dans les colonnes de Vosges Matin. Il va falloir y aller avec tout dans son bagage. À ce niveau, le plus important, c’est de passer. Ce ne sera pas très facile, mais une qualification nous permettrait de conditionner 2022."


C'est tout ce que l'on souhaite aux beauvaisiens qui n'ont pas été épargnés par les coups durs en cette première partie de saison.

Article plus récent chevron_right
Eric Bataller : "Le bilan est très positif"
chevron_left Article plus ancien
Le match entre le BOUC Volley et Grenoble reporté