Dailly : "A ce jour, ce qui se passe, c'est plutôt positif"

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque

En s'imposant face à l'AJ Auxerre, l'AS Beauvais Oise a enchaîné un septième match sans défaite de suite. Une série positive, qu'il fallait valider par un succès, chose faite face à Auxerre. De quoi satisfaire pleinement Sébastien Dailly qui s'est exprimé après la rencontre. 

C'est un beau succès obtenu face à l'AJ Auxerre (b) (4-1) ? 

Oui, satisfait du contenu, satisfait de ce qu'on a pu afficher, du nombre de buts que l'on a marqué. C'est effectivement une bonne soirée. On recherchait ce succès depuis un petit bout de temps, il nous tournait le dos. On s'aperçoit que lorsqu'on parvient à être efficace rapidement, ça prend une autre tournure. C'est le contraire de ce qu'on a vécu sur les cinq derniers matchs.

Comment jugez-vous cette première de Brice Tutu ? 
Il nous a apporté ce que l'on n'avait pas ces derniers temps. Ça fait toujours plaisir pour lui, et pour nous, qu'il marque ce premier but et de savoir également que l'on possède désormais un joueur avec un registre différent de ce que l'on avait avant. C'est de bon augure pour la suite. 

On sent que cette équipe de Beauvais est en progrès ? 
Ça me fait plaisir de l'entendre. Pour rebondir sur un article publié dans la presse récemment, je le dis et le redis. Ça fait longtemps que le club a quitté la monde professionnel. Le passé, c'est le passé. Le club végète depuis une dizaine d'années. Il y a tout de même eu du chemin parcouru en trois ans. Il est sûr que l'on peut encore améliorer des choses, mais on n'est pas les favoris ! Il y a d'autres clubs, qui pendant ce temps-là ont fréquenté la Ligue 2 voir la Ligue 1, je pense au Gazelec Ajaccio, à Sedan qui a joué la Coupe d'Europe, à Epinal qui était en National 1 il y a peu de temps. Je pense aussi à des clubs parisiens qui ont une structure complètement différente. C'est vrai que je pense qu'il faut savoir apprécier aussi, ce qui se passe actuellement. Avec humilité, sans se lancer des fleurs, on construit, on reconstruit. On n'est pas fait pour être premier du championnat. Maintenant, en construisant, on s'aperçoit qu'il y a des joueurs de qualités, qu'il y a des valeurs et c'est ça le plus important. On va essayer de faire la meilleure saison possible. A ce jour, ce qui se passe, c'est plutôt positif. 

Article plus récent chevron_right
Enzo Paleni champion des Hauts De France juniors !
chevron_left Article plus ancien
BBCO : les résultats du week-end