Dailly : "Trouver de l'efficacité dans les deux zones"

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque

Sébastien Dailly s'est confié sur la rencontre de demain à Reims. L'entraîneur isarien s'attend à une équipe joueuse et souhaite que son équipe trouve le réalisme qui lui manque en ce début de saison dans sa surface de réparation comme dans celle de l'adversaire. 

Comment s'est déroulée cette semaine, les joueurs ont-ils digéré ce match frustrant contre Fleury ? 

Il faut inévitablement passer au-dessus de ça, regarder les choses avec objectivité. Regarder le contenu, ce qui a été et ce qui n'a pas été. Ce qui n'a pas été, on l'a vu, constaté. On va insister sur ce qui va bien pour pouvoir gagner notre premier match demain à Reims. 


Est-ce qu'il y a un esprit revanchard pour ce match, par rapport à ce qu'a vécu l'équipe face à Fleury ?

Je pense qu'il y a tellement de frustration que ça peut-être un élément de motivation supplémentaire. 


Reims c'est un gros morceau, une équipe qui a parfaitement débuté sa saison. A quel type d'adversité vous vous attendez ? 

On sait que c'est jeune, que c'est une équipe joueuse. Contrairement aux autres équipes amateurs, ils ont pu continuer de s'entraîner la saison dernière et même à jouer. C'est une équipe qui dès le départ est bien plus prête que les véritables équipes amateurs. On sait que l'on va devoir courir, on sait que l'on va devoir se battre, mais c'était le cas aussi lorsqu'on a disputé le match en retard contre eux au mois de mars dernier. On sait que l'on va devoir être courageux, on va faire en sorte qu'il y ait la possibilité de le gagner comme la saison passée. 


Au niveau de l'effectif, vous enregistrez des retours ? 

Romain Elie va bien, il a effectué une semaine complète. Eduardo Rodrigo est toujours à l'infirmerie, Zakarie Labidi a repris l'entraînement mais ce sera un petit peu juste, on ne va pas prendre de risque. 


Qu'est-ce qu'il va falloir faire de plus pour gagner ? 

Il va falloir poser des problèmes à cette équipe, parvenir à conserver le ballon comme on a pu le faire face à Fleury. Surtout, trouver de l'efficacité dans les deux zones de finition. 

Article plus récent chevron_right
Vague de départs au Beauvaisis Aquatic Club
chevron_left Article plus ancien
Venez essayer le Karaté en septembre