Enzo Paleni : "J'attends avec impatience les courses à étapes"

| Publié le par Bellovaque

Après avoir évoqué son début de carrière et les récents changements dans sa vie de sportif. Cap sur cette saison dans cette seconde partie de notre interview, avec une attente particulière pour Enzo Paleni : les courses à étapes. 

Tu as participé au GP Jean-Pierre Monséré récemment au milieu de coureurs professionnels, comment cela s’est-il passé ? 

J'ai effectué ma reprise des compétitions sur une classe 1 avec des WorldTour, il y avait notamment la Quick Step avec Mark Cavendish (NDLR : ancien champion du monde sur route et vainqueur de 30 étapes sur le Tour de France). Le début de course est parti très vite, l’échappée s’est constituée au bout de 10km, je voulais la prendre mais je n’étais pas dans les première position au moment de sa formation. Nous avions un coureur de l’équipe dans cette échappée, Lewis Askey, qui a même réattaquer dans le final. Nous, dans le peloton avec l’équipe on a essayé de toujours être ensemble, c’est plus facile de mettre des choses en place par la suite. A 50 km de l’arrivée le peloton a accéléré de nouveau, plusieurs chutes, j’ai été pris dans une de ces chutes à 20 km de l’arrivée mais rien de grave, j’ai pu repartir directement. J’ai réussi à reprendre le peloton 5-6 km plus tard, mais ça n’a pas été facile car ça roulait vraiment vite. A l’arrivée, notre sprinteur fait 10ème, moi je termine dans le peloton à la 60ème place.

Ta performance t-a t-elle rassuré quant à ta condition actuelle ? 

Je n’appréhendais pas la course bien que j’ai été prévenu 3 jours avant pour remplacer un coureur. Je savais que j’étais prêt, même si je sais que je suis loin de mon meilleur niveau.


Quels sont tes objectifs cette saison ? 

J’attends avec impatience les courses à étapes, plutôt dans la deuxième partie de la saison.

chevron_left Article plus ancien
Les derniers mois de Chambly à Brisson