Frédéric Segretain "l'ASPTT continue de se développer"

 Football  Union Sportive ASPTT Portugais Beauvais   | Publié le par Alex

Présent depuis plus de 70 ans à Beauvais, l’ASPTT est l’un des clubs vétérans de la scène sportive beauvaisienne. Le président Frédéric Segretain a évoqué avec nous les différentes disciplines présentes au sein de la structure.

Pouvez-vous rapidement présenter la structure de l’ASPTT Beauvais Omnisports ?

L’ASPTT Beauvais Omnisports existe depuis 1948 à Beauvais. La structure était à la base réservée aux salariés des postes et des télécommunications. Aujourd’hui elle est ouverte à tous et nous faisons partie sur le territoire national de la Fédération Sportive des ASPTT. En 10 ans, nous sommes passés de 100 à 800 licenciés environ cette année.


Combien de sections comptez-vous au sein de l’ASPTT ?

Avec le temps, nous continuons à nous diversifier au niveau des sports proposés. Aujourd’hui, Il existe six sections distinctes, L’USAP  tout d’abord qui est issue de la fusion entre les Portugais de Beauvais et l’ASPTT. Nous avons la formation des Pansards ensuite qui a été intégré à la structure en 2017. 


En disciplines purement loisirs nous avons L’ASPTT Tennis  et L’ASPTT Running. L’ASPTT J’Mactiv Santé en sport adapté permet aux gens souffrant de pathologie cardiaque ou de longue durée type diabète de pratiquer des activités sportives encadrées par des gens diplomés. Quant à la section Kidisport, elle propose plusieurs disciplines aux jeunes de 3 à 12 ans afin de servir de passerelle pour d’autres clubs du beauvaisis.

L’objectif est de développer fortement ces quatre sections Loisir sur les deux années à venir.


Comme nous l’indiquions il y a quelques jours sur notre site, vous allez faire construire un nouveau terrain synthétique à Saint-Martin le-Noeud.

Le projet est en route même si l’avancement de celui-ci est un peu perturbé par le contexte actuel. Nous espérons pouvoir profiter de notre nouvelle installation d’ici le début de l’année 2021. Ce terrain possédera un double tracé pour la pratique du hockey et du football avec le label Jeux Olympiques 2024. Nous espérons en effet attirer une équipe nationale de haut niveau en hockey sur gazon pour les prochaines olympiades. Les structures répondront en tout cas aux exigences d’athlètes de ce niveau.


La section football vient de décrocher une montée en D1 chez les seniors, qu’est-ce que cela représente ?

C’est très encourageant car en parallèle nous enregistrons deux autres montées pour les U18 et les U15. Ces accessions sont avant tout la réussite de l’équipe dirigeante et des nombreux bénévoles qui œuvrent pour le club. Côté seniors, nous visons l’an prochain la montée en Régionale 3 l’an prochain avec l’équipe première.


Comment avez-vous géré cette année très particulière ?

Notre objectif premier a été de maintenir le lien social avec tous les acteurs de l’ASPTT. On a tout fait également pour pérenniser les emplois au sein de la structure. Aujourd’hui, les éducateurs font régulièrement des retours sur la situation de nos adhérents et les employés sont toujours là. Mais la saison prochaine s’annonce extrêmement délicate notamment d’un point de vue financier...


A quelle date pensez-vous reprendre vos activités ?

Pour être honnête, nous n’avons aucune idée quant à une éventuelle reprise. A l’heure actuelle, les exigences restent extrêmement drastiques notamment concernant les sports et les activités collectives.

Article plus récent chevron_right
L'US Fouquenies rétrogradée en D3
chevron_left Article plus ancien
Mercato : Dailly sait ce qu'il veut