Haddou : "Je suis l'homme le plus heureux du monde à l'ASBO"

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque

Auteur de son troisième but sous les couleurs sang et neige, Ismaïl Haddou a confié son bonheur d'évoluer dans l'Oise après la rencontre et sa satisfaction de renouer avec le succès. 

Comment as-tu trouvé ta prestation personnelle ? 
Le plus important c'était la victoire, et elle est au bout. Je tenais beaucoup à marquer. Mais c'est avant tout grâce à l'équipe si je peux réaliser de bonnes performances, c'est un travail de groupe. Il y a avait en plus mes parents au stade. C'est un but très important pour moi et pour la suite. 


Il y a avait un symbole par rapport à Auxerre, où tu as effectué une partie de ta formation, sans franchir le cap professionnel ? 
Je n'ai effectué qu'une seule saison dans ce club. Ça aurait été un autre club, ça aurait été la même chose. J'ai abordé ce match là de façon classique. Il n'y avait rien de personnel, rien d'humain, c'est un choix du coach à cette époque à Auxerre, c'est comme ça. Ce fut une année compliquée en Bourgogne. Ça m'a fait plaisir de leur montrer que je pouvais être bien ailleurs et que j'avais finalement besoin d'être ailleurs, pour être bien. Je suis l'homme le plus heureux du monde à l'ASBO, il fallait que je le montre.


"Je suis l'homme le plus heureux du monde à l'ASBO"


Vous avez réalisé une première mi-temps parfaite...

On a eu la Coupe de France pour préparer cette rencontre. On a même eu pratiquement 15 jours pour préparer ce match parce que l'entraîneur avait décidé de faire tourner pour la rencontre de coupe. Ça a porté ses fruits. On a bien travaillé, on était très concentré, ça a payé.


C'est un succès qui fait du bien en championnat, après plusieurs nuls. Le renfort de Tutu est aussi important ? 

J'espère que ça va nous mettre en confiance pour la suite. Il a été au top. On voit qu'il est investi, qu'il a envie, qu'il n'est pas venue là pour rien. On arrive à bien se trouver avec Saline aussi sur le côté gauche. 

Article plus récent chevron_right
Le BRC sèchement battu à l'extérieur
chevron_left Article plus ancien
Tour d'Italie : Rudy Barbier quitte la course