L'ASBO à la recherche du réalisme offensif

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque

L'AS Beauvais Oise s'est inclinée en ouverture du championnat à Metz, face à la réserve du FCM, dans une rencontre où elle a trouvé par deux fois les montants et s'est procurée plusieurs occasions franches. 

Avant de se tourner définitivement vers la rencontre de samedi, face à l'US Lusitanos Saint-Maur, Sébastien Dailly est revenu pour nous sur ce premier match, ou le manque de réalisme offensif à empêcher les isariens d'obtenir à minima, le match nul.

"A Metz, il nous aurait fallu un peu plus de réalisme offensif. Que ce soit en première mi-temps, ou on a une situation, ou durant la seconde mi-temps. Un peu de réalisme, de réussite, de chance aussi parce qu'on touche deux fois les montants. On a un sentiment de frustration qui prédomine après cette rencontre. Mais avec du recul, cela laisse penser que l'on est capables de faire de bonnes choses. C'est peut-être le plus important.


Il faut sûrement un déclic. C'est quelque chose qu'on a connu par le passé. L'année dernière, en début de saison, on ne marquait pas de but, tout le monde criait au scandale et on termine avec la meilleure attaque du championnat. Il faut toujours mesurer son ressenti immédiat. Effectivement aujourd'hui, on a un réalisme offensif qui n'est pas suffisant pour remporter les matchs. Maintenant, on a aussi des garçons qui arrivent, qui sont en train de prendre leurs repères au niveau du club et de l'équipe. Il faut que tout le monde revienne à son meilleur niveau, et que la confiance vienne également.
chevron_right À lire aussi
#FCMASBO : Le résumé vidéo

Lorsqu'on gagne parfois un match 1-0, en étant mauvais devant, en ayant pratiquement aucune situation, on est heureux sur le coup mais inquiet pour la suite. Nous, on se créé tellement de situations, que l'on peut se permettre de penser que c'est le plus important et qu'avec du réalisme, les résultats vont suivre."

Pour rappel, en raison de la situation sanitaire, un protocole strict est en place pour la rencontre de samedi. N'hésitez pas à anticiper votre arrivée au stade afin de permettre une bonne régulation des entrées. 

Article plus récent chevron_right
Tour de France 2020 : une édition sans beauvaisien
chevron_left Article plus ancien
Avant #ASBOUSL, le point sur l'infirmerie