L'ASBO et Sébastien Dailly en quête d'un rebond

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque

L'AS Beauvais Oise reste sur deux défaites consécutives à domicile, une réaction est donc attendue ce samedi à 18h00 au stade Pierre-Brisson. Avant ce rendez-vous important, Sébastien Dailly nous a confié ses attentes. 

Après ce lourd revers à domicile (ndlr : 0-3 face à Epinal), comme rebondir pour Beauvais ?

En étant meilleur dans tous les secteurs de jeu. Retrouver de la solidité défensive, en sachant qu'en 2021 c'était notre force. Il est certain que l'on peut déplorer d'avoir perdu des joueurs dans ce secteur de jeu, néanmoins, tous les joueurs ont la responsabilité de retrouver une équipe plus combative, beaucoup plus généreuse, concernée par le maintien. 

Comment s'est déroulée cette semaine ?

Il y a une prise de conscience. Il faut qu'on ne loupe qu'un match, pas que l'on tombe dans une spirale ou toutes les semaines on se dit qu'on n'a pas de chance, qu'on a perdu untel etc... On le sait, cette saison les astres ne sont pas alignés. Il va nous falloir des ressources mentales pour pouvoir se maintenir au plus vite. 


Un petit mot sur la recrue annoncée ce vendredi, Moussa Niakaté. C'est un joueur que vous suivez depuis longtemps ?

Il a signé lundi soir, il est arrivé mercredi. Il s'est donc entraîné jeudi et vendredi avec nous. Il n'était pas possible de faire les quinze matchs restants, avec aussi peu de solutions défensives. On a perdu beaucoup de joueurs, on fait en général un mercato pour combler des manques. Pour nous, il s'agit de le combler en nombre. On cherche à avoir un effectif un peu plus équilibré. 

Nous étions sur plusieurs pistes, il fallait répondre à différents critères. Nous avions besoin de quelqu'un qui avait joué, d'un gaucher, qui souhaitait s'inscrire dans le projet du club et qui était accessible financièrement. Ça a été un travail de longue haleine, on est content de sa signature. Cela nous laisse une solution supplémentaire derrière, sachant qu'il nous en faudra surement d'autres.