L'Etat annonce des aides pour le sport

| Publié le par Bellovaque

La crise sanitaire a des répercussions fortes sur les associations sportives. Au-delà de l'arrêt des compétitions, des difficultés pour trouver des sponsors, les associations font face à une baisse significative des licenciés. 

Depuis plusieurs mois, nombreux sont les présidents d'associations alertant sur la situation, rappelant le rôle important socialement mais aussi les nombreux emplois liés à ce secteur. 


Le Gouvernement a ainsi fait plusieurs annonces pour calmer la grogne actuelle. 400 millions d'euros sont débloqués pour venir en aide au monde du sport, professionnel comme amateur. Bernard Laporte, président de la FFR n'a pas manqué d'ironiser sur la différence de traitement entre la culture et le sport, la culture ayant obtenu 2 milliards d'euros d'aides...

chevron_right À lire aussi
Des stades vides jusqu'en 2021 !

L'Etat prévoit une répartition précise de cette aide, 100M€ iront à une aide massive à la prise de licence sous la forme d’un « Pass’Sport » dès 2021. Une aide s'adressant en priorité aux plus fragiles.

15 millions supplémentaires sur le fonds d’urgence positionné à l’Agence nationale du sport pour continuer de venir en aide aux toutes petites associations (non employeuses) qui ne bénéficient pas des aides de droit commun. L'Etat souhaite également orienter 5000 postes de services civiques vers le sport. 

110M€ sont accordés au sport professionnel, avec pour objectif de palier les pertes liées à la billetterie.

Le Président a également annoncé une exonération de cotisations sociales patronales hors retraite complémentaire et une aide au paiement des cotisations égale à 20% de la masse salariale, concernant les cotisations sociales devant être payées en octobre, novembre et décembre. Cet effort de 105 millions d’euros bénéficiera aux clubs (de moins de 250 salariés) qui n’ont quasiment plus de recettes du fait des restrictions de jauges puis du huis clos.