Le Carnet de bord de Philéas : "C'est la reprise ! "

| Publié le par Alex

 Tous les mois, nous vous permettrons de suivre un jeune coureur beauvaisien, Philéas Hansart, dans sa quête de professionnalisme. En ce mois de février, il est revenu pour nous sur sa reprise au sein des pelotons.

 J’ai débuté mon mois de février par un retour en France après un long stade de préparation en Espagne. Là-bas, j’ai pu peaufiner ma forme en allant chercher les conditions idéales pour terminer ma préparation hivernale.

J’ai enchaîné par la suite avec un retour aux sources sur la piste de Roubaix à l’occasion des championnats des Hauts de France. Sur l’omnium, la poursuite individuelle et par équipes, j’ai à chaque fois terminé à la deuxième place !


La première semaine de février n’était pas spécialement idéale au regard des conditions climatiques. De ce fait, nous avons opté pour des entraînements plus courts mais efficaces. 

Au programme : des exercices de sprints répartis tout au long des différentes sorties mais également des exercices de montées de bosse sur quelques minutes.

J’ai également effectué des entraînements derrière scooter, basés sur des allures courses et sur des terrains vallonnés. Je me souviens avoir terminé ces entraînements avec une bonne fatigue musculaire et quelques courbatures, signe d’une bonne journée de travail !

J’ai ensuite pris le départ des 1000 km du STAB vélodrome de Roubaix afin de tenter de battre le record avec une équipe de 20 coureurs.


J’ai eu le droit à une semaine de récupération avec des sorties plutôt courtes à la suite de cette journée sur la piste. Mais un travail spécifique concernant les sprints était tout de même de rigueur. On arrive enfin à la reprise sur route avec mon équipe de Dunkerque !


Sprints et bordures dans le Var


Vendredi 14 février : c’est le grand départ pour mes premières courses de la saison avec mon vélo de route à l'occasion des Boucles du Haut Var.


Samedi 15 février : J’accroche un dossard en ce samedi pour une course de 120 km autour de Brignoles.

Dans un rôle de coéquipier pour notre sprinter, je me suis élancé sur une course rapide avec très peu de dénivelé.

Malgré des crampes dans la dernière ascension à 15 km de l’arrivée, j’ai réussi à replacer mon sprinter comme convenu à la flamme rouge. Je franchis la ligne en 42ème position.


Lundi 17 février : Après un jour de repos, deuxième course pour moi entre Aups et Régusse sur 127 km.

Au cours d’une journée pluvieuse sur un circuit très exigeant, nous avons réussi à contrôler le peloton. Notre sprinteur Maxime Farazijn échouera de peu puisqu’il termine deuxième sur la ligne, personnellement je termine à la 28ème place.


Mardi 18 février : En ce jour, c’est l’étape la plus longue de ces Boucles du Haut Var. Dès le départ, une échappée de 6 coureurs s’échappe sans un seul corsaire dedans. On décide de me faire rouler avec un équipier pour revenir sur ce coup. Intervient alors un coup de bordure de l’équipe de Rouen sur 10 km. Seulement 2 coéquipiers parviennent à prendre le bon wagon, ils termineront 4ème et 8ème. Je termine à la 51ème place pour ma part.


Mercredi 19 février : Course très venteuse entre Moissac-Bellevue et Montmeyan pour la dernière étape. Une bordure se créée dès les 20 premiers km de course, nous sommes tous piégés. Nous roulons derrière pour tenter de revenir mais sans succès. Je termine 36ème.


Les jours suivants sont consacrés à la récupération. Sorties de 2 heures maximum et massages pour bien recharger les batteries sont au programme.


Samedi 22 février : Grand Prix d’Aix en ce samedi, une journée à oublier ! A 5 minutes du départ, mon dérailleur arrière ne fonctionne plus, je suis obligé de changer de machine à la dernière minute. Malheureusement, le vélo est trop grand pour moi et après 20 minutes de course, je suis contraint à l'abandon.


Dimanche 23 février : Course montagneuse au Grand Prix de Puyloubier. Je manque de jus sur cette course et craque après 50 km de course.


Suite à ces premiers jours de course, Philéas Hansart se rendra ce dimanche 1er mars en Belgique pour disputer la course Brussel- Opwijk. Vous pourrez retrouver son parcours du mois de mars dans notre prochain Carnet de Bord.

Article plus récent chevron_right
Le BRC en déplacement au Rheu
chevron_left Article plus ancien
Réception compliquée pour le BOUC Handball ce soir