Le Carnet de bord de Philéas : retour à la normale

| Publié le par Alex

Après trois mois d'absence liée au confinement, le carnet de bord de Philéas revient. Pour nous le cycliste beauvaisien est notamment revenu sur son retour à l'entraînement depuis un mois et demi.

 Pendant les deux mois de confinement chez mes parents, je me suis entraîné pour garder un rythme de vie et pour éviter l’ennui. Mes semaines variaient entre 10 et 12 heures d’entrainement. Je partais courir le matin entre 45 minutes et une heure et j’enchaînais ensuite sur une séance de home trainer.

Après ces exercices, je refaisais du renforcement musculaire dans le cours de l’après-midi. Mais cette routine a fini par me lasser. Je voulais m’occuper d’une autre manière à côté de mon entraînement. J’ai ainsi pu me trouver un petit boulot durant un mois dans un magasin de mon village.

Mes journées étaient bien remplies car je me réveillais à 5h30 afin de commencer mon entraînement à 6 heures. J’avais entre deux heures et deux heures et demie pour pouvoir m’entraîner. Généralement, je faisais de la course à pied en plus du home trainer. Quant à ma journée de travail, elle débutait ensuite à 9h30 et se terminait vers 19 heures.


Le 11 mai fut synonyme de libération pour moi car cela signifiait la reprise de l’entraînement. Je me rappelle très bien de ce lundi. J’étais parti pour effectuer deux heures de vélo tranquille pour une remise en jambes.

Ce jour-là, il y avait énormément de vent et les sensations étaient mauvaises. J’ai eu l’impression de ne rien avoir fait pendant ces deux mois de confinement. Mais cela a vite changé, deux jours plus tard les sensations revenaient petit à petit.


Les semaines passaient ensuite très vite avec mes amis d’entraînement Dorian Mortecrette et Enzo Palini, nous nous sommes lancés des petits défis pour notre plaisir personnel. Le dimanche 24 mai, nous avons pris la décision de faire une longue sortie jusqu’au château des Andelys. Cela nous a fait une très belle journée de 180 kilomètres avec six heures au compteur. 

Une semaine plus tard, nous nous sommes lancés dans un nouveau défi avec un aller-retour jusqu’à Dieppe. Mon père David nous ouvrait la route en scooter direction le bord de mer avec le soleil au rendez-vous ce jour-là.

Après 3h30 de selle, nous arrivons à bon port. Après une pause d’une demi-heure pour manger au bord de la mer, nous repartons pour Beauvais. Au total sur cette sortie, 250 kilomètres effectués en 7 heures et des souvenirs plein la tête !


Suite à ces sorties défis, les semaines se sont enchaînées de manière identique toujours sur une base de blocs de trois jours d’entraînements sur des séances de sprints ou encore d’exercice de seuil en bosse.

Après cette période de reprise d'entraînement, mon entraîneur et moi avons pris la décision de faire un stage pour une semaine de préparation à L'Académie Cycliste par Romain Feillu

Au programme de cette semaine des sorties courtes avec du travail spécifique sur les sprints derrière scooter ou du seuil sur cinq minutes. Mais aussi de longues sorties en moyenne montagne tout en profitant des paysages magnifiques de la Corrèze et de la Dordogne.

Dans la semaine, Jonathan Hivert, coureur pro à la Total Direct Energie nous a rejoint pour ce stage ce qui était enrichissant pour nous car après chaque sortie on prenait le temps de regarder toutes nos données. Il nous conseillait pour améliorer encore plus nos performances.

Enfin, je voulais remercier mon entraineur Guillaume Levarlet et Romain Feillu pour toute la préparation de ce stage très important pour moi pour la suite.

Article plus récent chevron_right
ASBO : Le point sur l'effectif (2)
chevron_left Article plus ancien
L'été s'anime revient à Beauvais