Les Predators, à l'heure américaine

 Football Américain  Les Predators   | Publié le par Alex

D’abord connus sous l’appellation Titans, les Predators du nom de l’équipe de football américain de la ville écument les terrains beauvaisiens depuis une décennie. Portrait d’une bande de potes fans de foot et de sports US à l’occasion des 10 ans du club.

Depuis 2010, l’équipe première des Predators évolue en championnat de régionale en ce qui concerne son équipe seniors de foot US. Elle possède également une section juniors et une section flag, l’équivalent du football américain sans contact. "Depuis 2019 nous essayons de mettre en place une équipe de football américain féminine afin de continuer à développer le sport" explique Diether Büla, l’actuel président du club beauvaisien.


Avec un budget compris entre 3 000 et 5 000€, les Predators peuvent se développer au fil des ans notamment en ce qui concerne le matériel sportif nécessaire au bon déroulement des entraînements (échelles, plots, ballons, sac de plaquage etc) et des matches (poteaux de down, marqueurs de yards) pour ses 80 licenciés. "La plus grosse partie du budget est tout de même allouée à la sécurité des joueurs car nous devons renouveler tous les 5 ans les équipements du club (épaulières et casques)" rappelle Diether Büla.

Le club de football américain de la ville partage aujourd’hui ses activités entre le stade Jean Rostand où ils cohabitent avec les Arlequins pour les entraînements et le stade Léopold Louchard pour les matchs qui se déroulent généralement à 20 heures les samedis. "Grâce au stade Léopold Louchard, nous disposons d’un terrain d’une grande qualité qui plaît à tous nos joueurs" se réjouit le président des Predators.


A court terme, l’objectif est clair pour les hommes de Diether Büla, l’accession en D3, l’équivalent de la troisième division. Un niveau jamais atteint par le club beauvaisien malgré un nombre très important de joueurs de renommée (NDLR : on peut citer parmi ces joueurs Paul David, Mahamadou Yattabare, Elvy Varela, Billy Jonas Pernier ou encore Julien Smaïl) passés par les Predators "Mais il faut rappeler que Beauvais est une ville généralement de travail ou de naissance chez nos joueurs. Aussi nous formons des jeunes joueurs le temps de leur lycée mais nous les voyons partir pour leurs études dans d’autres villes comme Amiens, Paris ou Lille notamment." explique Diether Büla.


Si les membres des Predators suivent évidemment particulièrement le championnat de NFL dont le Superbowl, l’évènement sportif le plus suivi sur la planète chaque année, ils restent également très imprégnés de la culture sportive américaine. « Par exemple nous avons dans l’équipe quelques membres du bureau et anciens joueurs du Beauvais’ Wolf Basketball qui suivent également la NBA. Notre secrétaire François Xavier Joanny, Quaterback, a fait 10 ans de baseball avant de pratiquer le football américain, et il continue de regarder la Major League of Baseball et également la progression de ses anciens collègues français. Je sais également que certains s’intéresse à la Nation Hockey League (le championnat de hockey américain)." Un éclectisme au sein du club qui pousse les Predators à développer un projet dans les prochaines années autour du sport américain "Nous aimerions organiser une journée américaine où l’on pourrait participer à des initiations, voir des représentations de chaque sport, ou organiser des rencontres inter sport !"


Aujourd’hui, les Predators restent tournés vers la saison prochaine avec toutefois quelques réserves liées évidemment au contexte sanitaire.

"Etant un sport collectif de contact, nous avons beaucoup d’incertitudes sur une reprise "normale" admet Diether Büla. Cependant nous espérons vraiment que ce cloisonnement motivera les personnes à sortir et tout de même venir découvrir ce sport !"

Si vous souhaitez en savoir plus sur les Predators et les contacter, rendez-vous sur leur page facebook.

Article plus récent chevron_right
Un Fidjien passé par Pau débarque au BRC !
chevron_left Article plus ancien
La reprise de l'ASBO en photos