Macret : "Je pense que nous avons enfin les armes pour monter"

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque

La section féminine de l'AS Beauvais Oise cherche depuis plusieurs saisons désormais à accéder à la D2, le niveau national. Dans un championnat de R1 de plus en plus relevé, Beauvais sera une nouvelle fois un sérieux prétendant. Retour sur le début de saison des sang et neige avec la capitaine, Mégane Macret

Vous avez gagné dimanche en Coupe de France face à un solide adversaire de même niveau (R1). Beauvais a rarement été en danger dans ce match, est-ce qu'il s'agit d'un match référence ?
Je pense qu’effectivement ce match est un match référence au vu de la prestation, et de la solidarité dont nous avons fait preuve. C’est à mon sens, le meilleur match que nous avons effectué depuis le début de la saison. Les entraînements et le sérieux de toutes les filles ont payé.

Quelle est l'ambition de l'équipe et du club dans cette Coupe de France ?
Notre objectif premier est de décrocher un ticket pour les barrages et l’accession en D2. La coupe de France est un plus, on ira le plus loin possible, car ce n’est pas dans notre mentalité de jouer un match à moitié. On est consciente qu’on n’ira pas jusqu’en finale. Mais ça reste une belle expérience.

Voilà plusieurs saisons que la section féminine de l'ASBO cherche à accéder a la D2, qu'est ce qu'il manque au club pour y parvenir ?
Ce qui manquait au club jusque-là c’était l’effectif, clairement. Aujourd’hui, nous l’avons. Un groupe homogène, des jeunes, des cadres, de l’expérience. Je pense que nous avons enfin les armes pour monter au niveau national.


L'effectif de cette saison est-il taillé pour cet objectif ? Est-il supérieur aux précédentes saisons ?
Effectivement, l’équipe est taillée pour atteindre cet objectif, avec tout le sérieux et l’implication que nous mettons la semaine aux entraînements et le dimanche aux matchs, je n’ai aucun doute sur le fait que nous sommes une équipe redoutée dans ce championnat, même si il y a d’autres gros morceaux.

Qui seront vos principaux adversaires dans cette course a la montée en championnat ? On a le sentiment qu'au fil des années le niveau global est supérieur.
Nos principaux adversaires se multiplient au fil des saisons. Cette saison ce sera Calais Grand Pascal, Amiens SC, Douai et Bousbecque.

Quelles sont les forces et faiblesses de cette équipe Beauvaisienne ?
Notre force est l’esprit d’équipe, nous avons un groupe qui vit bien sur le terrain comme à l’extérieur. On tire toutes dans le même sens pour le même objectif. Pas de faiblesse cette saison !

Dimanche vous retrouvez Douai pour la revanche toujours à Omet.  Vous vous attendez a un match différent de la Coupe ?
Chaque match est différent, nous avons vu que c’était une équipe qui mettait beaucoup d’impact physique, à nous d’en mettre d’avantage. Elles vont arriver avec un esprit revanchard, il faut confirmer le résultat de la Coupe de France et prendre les 3 points. Aborder le match avec le même état d’esprit et le même football que dimanche dernier.

Article plus récent chevron_right
CDF : Un gros derby pour les féminines
chevron_left Article plus ancien
Roller Hockey : Le BOHC connaît ses adversaires