Pierre Fitan : "Le résultat ne nous convient pas du tout"

 Rugby  Beauvais Rugby Club   | Publié le par Alex
Crédit photo : Tribune Beauvaisienne

Le capitaine du BRC est revenu sur la défaite de son équipe 19 à 12 hier contre le Servette Genève à la suite de laquelle beaucoup de frustration ressortait dans les rangs beauvaisiens.

Pierre, il y a de la déception, de la frustration après ce match ?

Frustration, c'est vraiment le mot qui vient. On est passés complètement à côté la semaine dernière contre le PUC. On s'est dit, ok, faux départ, on s'est peut-être vus un petit peu trop costauds. On avait à cœur de se rattraper là et c'est dommage, parce qu'à part l'essai un peu casquette, on n'est pas vraiment en danger. Ce n'est que des pénalités. Ils ont bien géré le match mais ça vient de nous. C'est à nous de nous remettre en question. 

Il y a eu du mieux en deuxième mi-temps, il y a eu quand même plus d'intensité sur les zones de contact mais il faut continuer à bosser. On va avoir quand même la pression car tout le monde nous dit qu'on est une des grosses équipes de la poule, on est l'équipe à abattre. A nous vraiment de monter le curseur parce que personne n'est content dans l'équipe, dans le staff, dans les supporters... C'est que de la frustration donc il faut vraiment qu'on mettre le curseur beaucoup plus haut, qu'on soit beaucoup plus exigeant et continuer à travailler.

Même si le Servette est promu à ce niveau, c'est une grosse écurie que vous avez affronté...

C'est une grosse équipe avec des joueurs qui viennent du plus haut niveau aussi, qui connaissent le niveau du dessus. Pour moi, ils ne découvrent pas vraiment tous ce niveau mais c'est clair que c'est un promu et nous on a un statut à tenir. Bravo à eux, ils ont bien géré, ils ont bien joué. On ne peut que s'en prendre qu'à nous même. On n'a pas été trop en danger à part cet essai vraiment à la con (sic) et sur l'indiscipline. Il reste 20 matchs, c'est à la fin qu'on compte les points, il faut vite se remettre au boulot.


Vous allez capitaliser sur cette fin de match où vous revenez de 3-19 à 12-19 avec le bonus défensif ?

Le résultat ne nous convient pas du tout, ne nous satisfait pas. Mais effectivement, on va analyser le match, on va garder le positif. Je pense qu'on monte vraiment crescendo sur la deuxième mi-temps. On va capitaliser dessus comme vous dites mais on ne peut pas se contenter de ça. On vise plus haut, il faut vraiment qu'on franchisse un palier.



chevron_left Article plus ancien
Dailly : "Content et fier de mes garçons"