Rodrigo : "Il nous a manqué un peu de folie"

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque

Eduardo Rodrigo a confié sa déception après la rencontre, regrettant notamment ce but évitable encaissé juste avant le retour au vestiaire. Le milieu de terrain beauvaisien déplore notamment l'absence du public qui aurait pu permettre d'ajouter un grain de folie dans cette rencontre. 

Vous-êtes frustré par cette défaite ? 

C'est forcément frustrant. En plus avec ce scénario, prendre ce but juste avant la mi-temps nous a fait très mal. Surtout la manière de le prendre qui est totalement évitable. C'est dur parce que je pense qu'on fait une bonne entame, une bonne première mi-temps. En seconde, on a essayé de pousser sans être véritablement dangereux offensivement. C'est ce qui nous a fait défaut sur ce match. 


Vous avez le sentiment que l'équipe a laissé passer sa chance ou que l'adversaire était trop fort ? 

Trop fort, non. C'est une équipe de qualité, on le savait. Je pense qu'ils ne sont pas à leur place en championnat. On savait que c'était une équipe qui produisait du jeu, ils l'ont démontré. Ils ont été efficaces.


Vous avez répondu dans l'engagement physique...
Oui, face à des équipes comme ça en mettant un peu plus d'engagement, on se met plus facilement dans le match. On a essayé par moment de poser un peu le jeu. D'ailleurs, à chaque fois qu'on a réussi à le faire on a su se mettre dans de bonnes dispositions offensives. Malheureusement, dans le dernier geste on a pêché. 


Qu'est-ce qu'il a manqué à Beauvais ? On n'a pas senti Boulogne sur Mer supérieur, ils ont fait preuve de plus de réalisme. Vous avez ce sentiment là aussi dans le vestiaire ?
Le réalisme, oui. Après, il nous a manqué un peu de folie pour emballer le match. Le fait de jouer à huis-clos, ça joue beaucoup dans un match de Coupe de France comme celui-là. Ça n'a pas la même saveur. Avec du public, le match aurait été différent.

chevron_left Article plus ancien
Loreille : "On marque à un moment clé"