Un ménage à trois prolongé au stade Pierre-Brisson ?

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque

C'est une des nombreuses conséquences de l'épidémie de coronavirus et du confinement que connaît la France depuis plusieurs semaines. 

Dans le Courrier Picard, Fulvio Luzi, président du FC Chambly-Oise indique que le chantier du nouveau stade est à l'arrêt depuis le début du confinement. Certains échos faisaient déjà état d'un léger retard sur les prévisions, et cette situation ne va donc rien arranger.

Dès lors, il est évident que le stade de Chambly ne sera pas prêt pour le début de la prochaine saison : "Nous sommes prêts à prolonger avec Beauvais où les portes nous sont ouvertes. De plus, la pelouse est une des mieux notées de la Ligue 2 et il est désormais clair qu’elle peut supporter une cinquantaine de matches par an. Sans oublier que nous aurons notre stade en cours de saison. Ce sera avant la fin de l’année… si le déconfinement se confirme en mai." explique t-il.

Du côté de l'ASBO, la porte est ouverte comme le confirme Sylvain Reghem, co-président du club dans le quotidien picard : "Chambly a joué à Beauvais cette saison et il n’y a eu aucun problème. Au-delà du dédommagement que paie Chambly à notre club, et qui n’est pas anodin dans notre budget, ça s’est super bien passé et tout a été respecté. Entre gens responsables et honnêtes, ça va toujours. Dans le cas où Chambly obtiendrait un nouvel accord avec la Ville, nous n’avons aucune raison de nous y opposer dans la mesure où, comme on l’a toujours dit, ce ne sera pas au détriment de l’ASBO. On ne va pas dire qu’on est amis, mais nous ne sommes pas des ennemis."

Article plus récent chevron_right
Première saison réussie pour l'USAP
chevron_left Article plus ancien
Philippe Vibert entre satisfaction et inquiétude