ūüí• √áa bouge autour de la succession √† l'ASBO

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publi√© le par Bellovaque
Crédit photo : ASBO

Ce mardi, les co-présidents de l'AS Beauvais Oise ont surpris le microcosme du football beauvaisien en annonçant qu'ils étaient démissionnaires des fonctions occupées au club, laissant jusqu'au 30 juin maximum pour trouver un ou des successeurs.

En réalité, le bruit circulait depuis plusieurs semaines et même mois désormais. Avant même la dernière Assemblée Générale du club, les deux hommes forts de l'ASBO, à la tête du club, depuis bientôt six ans avaient signifié à la Municipalité qu'ils ne rempileraient pas pour la saison 2024-2025 et qu'il fallait donc s'attacher à trouver le ou les successeurs. 


Une transition en douceur est espérée par ceux qui sont toujours et ce jusqu'au terme de la saison, co-présidents de l'ASBO et qui assurent que la transmission se fera avec un bilan financier sain. Si le désengagement est en cours, Guillaume Godin comme Sylvain Reghem n'excluent pas de rester des partenaires du club, selon le projet qui leur succèdera. Un projet qu'ils se disent prêts à accompagner pour la première échéance devant le gendarme financier du football français, la DNCG, s'il en émet le souhait. 


Depuis cette annonce officielle, le club fait de nouveau la UNE de la presse locale. Preuve en est avec la présence de près de dix journalistes pour la conférence de presse du jour, organisée dans les locaux de BG Constructions à Beauvais avec l'ensemble de la presse locale représentée. Une agitation parfois malsaine regrettée par les co-présidents du club avec dans le viseur, un personnage bien connu à l'AS Beauvais Oise qui réapparaît toujours dès que la présidence est vacante ... Alain Piquant. Celui qui a déjà présidé à trois reprises le club et dont le dernier passage (2012-2014) avait laissé le club en grande difficulté financière, poussant la ville et les supporters à se mobiliser sous une cause commune : "Sauvons l'ASBO". Ce dernier a déjà fait savoir qu'il candidatait pour succéder à Guillaume Godin et Sylvain Reghem, mais sa candidature n'a pas reçu un accueil très enthousiaste au club comme à la Municipalité. 


Selon nos informations, un autre projet local s'avère plus sérieux. Par ailleurs, un ancien joueur passé par la formation beauvaisienne pourrait déposer dans les prochaines semaines un dossier de reprise. Le profil de ce dernier plaît aux différents décideurs, reste à connaître le projet et bien entendu, les moyens financiers à sa disposition. Toujours selon nos informations, les co-présidents du club ont rencontré un potentiel investisseur en novembre dernier. Ce dernier qui est passé par plusieurs clubs et en a présidé deux, dont un historique du football français a tenté un tour de table sans succès. 


Les deux entrepreneurs isariens doivent très prochainement rencontrer un potentiel repreneur, dont l'identité n'a pas filtré. L'AS Beauvais Oise attise les convoitises et d'autres personnes devraient prochainement sortir du bois. Du côté de la Municipalité comme du côté des dirigeants du club, on souhaite mettre en place un d'appel d'offres, permettant de mettre l'ensemble des porteurs de projet sur un pied d'égalité avant d'en présenter un aux licenciés majeurs du club qui devront le valider ou non.