Comment l'ASBO a t-elle attiré un des meilleurs défenseurs albanais

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque

Sa signature a beaucoup fait parler en Albanie, la première chaîne de télévision sportive du pays se faisant même l'écho de sa signature dans l'Oise. Olsi Teqja, inconnu en France est pourtant un joueur reconnu dans son pays. 

La Kategoria Superiore, première division albanaise n'est pas un championnat très médiatisé en France. Mais lorsqu'il s'agit de parler de football de l'est, le site Footballski est la référence en la matière.


Cette signature dans l'Oise a surpris les spécialistes du site : "On ne va pas vous mentir en disant qu’on a été très surpris de sa signature à Beauvais". L'entraîneur de Beauvais comprend l'étonnement que peut susciter cette signature en Albanie, mais tient à rappeler qu'"il n'arrive pas non plus n'importe où". Pour mieux comprendre cette réaction, il convient déjà de mieux situer le niveau du championnat, une question loin d'être évidente : "difficile d’évaluer le niveau de la D1 albanaise, tellement les différences de niveaux sont énormes. Je dirai que les équipes du haut de tableau sont de niveau Ligue 2- N1, le reste ça serait plus de la N2-N3." 

Teqja évoluait depuis 2019 avec la formation de Kukësi (2e du championnat). Il a auparavant porté les couleurs de Tirana (2015-2017), le plus grand club albanais. Il est d'ailleurs régulièrement nommé dans l'équipe type du championnat albanais, comme ce fut le cas en 2019.
"C’est vraiment une belle pioche car il est un joueur clé de son équipe qui est une excellente équipe en Albanie. C’est un défenseur costaud et rugueux mais qui possède une bonne qualité de relance." nous explique notre interlocuteur chez Footballski. Sébastien Dailly a également noté la bonne capacité de relance du joueur, qu'il a eu l'occasion d'observer au cours des dernières semaines, en visionnant les derniers matchs de sa formation.

Car cela fait plusieurs semaines que le club de l'Oise travaille sur cette signature. La direction du club s'est appuyé sur son réseau, l'alertant de la venue du joueur prochaine en France pour des raisons familiales. En effet, sa femme est mutée à l'aéroport de Beauvais - Tillé. Le club a tout de même pris un temps nécessaire d'observation, afin de savoir si le natif de Tirana correspondait à ce que recherchait Sébastien Dailly pour renforcer son effectif. La signature du joueur pour deux saisons, témoigne de la confiance qui lui est accordée.



Dernier point important, la capacité d'intégration du joueur qui n'a connu qu'une seule expérience en dehors du championnat albanais. Du côté de Footballski, on ne se fait pas trop de soucis : "Il a déjà connu une expérience à l’étranger au Shkendija (Macédoine du Nord). Mais Beauvais ça sera son premier gros challenge hors de sa zone de confort (le shkendija étant le club de la ville de Tetovo de la minorité albanaise de Macédoine). À voir son adaptation en France mais je pense qu’on sera agréablement surpris". Pour l'heure, le défenseur connaît quelques mots de français et a déjà commencé à apprendre la langue depuis quelques semaines. Par ailleurs, il parle anglais couramment ce qui lui permet à ce jour d'échanger avec ses coéquipiers, ainsi qu'avec le staff pour les différentes consignes lors des séances.

Reste à savoir si le hasard fait bien les choses pour l'ASBO... 

Article plus récent chevron_right
D2/D3/D4 : Les clubs beauvaisiens sont fixés