Dailly : "Ça fait plaisir de le partager avec nos supporters"

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque

C'est fort d'un deuxième succès en deux matchs et d'une première victoire devant son public que Sébastien Dailly s'est présenté face à la presse, louant l'état d'esprit et les valeurs de son équipe. L'entraîneur beauvaisien a également apprécié de pouvoir partager ce succès au coup de sifflet final avec son public. 

Première victoire à domicile, votre sentiment après ce match ?

C'était ce qu'on était venu chercher aujourd'hui. Il était important de prendre ces trois points qui rééquilibre notre début de saison. Ça fait plaisir de le partager avec le public venu au stade et nos supporters. 


Qu'est-ce qui a fait la différence sur ce match là ?

Je pense qu'une fois de plus on a été valeureux, courageux. Il est certain qu'on a quelques situations pour mener 2-0, ce qui nous aurait rendu le match beaucoup plus facile. On a tout dans la souffrance, ça fait parti aussi des valeurs que l'on souhaite mettre en place pour avoir des résultats. 


On sent un groupe soudé, solidaire...

On va au bout du bout. On souhaite avoir des garçons qui se mettent minables sur le terrain. C'est une satisfaction, mais ce n'est pas une surprise.

La blessure de Villeray vous a obligé à modifier votre onze.

On sait que John Popelard à cette capacité de pouvoir jouer dans le couloir. Ça a finalement fait deux changements, puisque Ezekiel Digbeu a dû changer d'aile. On s'est retrouvé, non pas démuni au milieu de terrain mais avec un garçon d'expérience en moins. Cela change bien entendu la donne, il faut pouvoir s'adapter. Aussi bien au niveau des joueurs que parfois du système. 


Ces changements n'ont finalement pas trop déséquilibré l'équipe.

Sur la ligne défensive, non. J'ai trouvé au milieu que par séquences, la maîtrise du jeu qu'à John Popelard nous a manqué. Ce qu'on a gagné d'un côté, on l'a perdu un peu de l'autre. Mais vu que tout le monde a fait les efforts, on a réussi à compenser. 


Vous êtes depuis deux matchs moins séduisant dans le jeu, mais beaucoup plus efficace. C'est une volonté ?

Bien sûr que non. On aurait souhaité gagner nos premiers matchs parce qu'on le méritait et qu'on avait eu un bon contenu. On a eu une grosse opposition samedi dernier, on y a laissé quelques plumes. De plus, on a aussi des garçons revenant de blessure et qui  ne sont pas totalement prêts. Tout ça peut parfois créer un déséquilibre que l'on arrive à compenser, non pas par une grande maîtrise, mais par un bloc assez compact et des garçons qui vont être très généreux. Dans le jeu, ce n'est pas ce que l'on souhaiterait, ce n'est pas ce qu'on fait de mieux. Mais il est important de prendre des points pour avoir plus de confiance et récupérer des garçons au fur et à mesure qui vont récupérer un vrai niveau athlétique.

Article plus récent chevron_right
Ça passe en Gambardella pour l'ASBO
chevron_left Article plus ancien
F1 : La marche trop haute pour le BRC à Périgueux