Dailly : "Le déclic passera par plus de rigueur"

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque

A la recherche de son premier succès en championnat, Beauvais se déplace ce samedi sur la pelouse de la réserve de l'AJ Auxerre. Sébastien Dailly attend de ses joueurs plus de rigueur pour créer le déclic qui lancera véritablement la saison des isariens. 

Avec le recul, comment analysez-vous la seconde mi-temps face à Saint-Maur ? 

Au niveau athlétique, tout le monde n'est pas au même niveau ce qui fait qu'en seconde mi-temps, des garçons ont un peu plongés physiquement. En même temps, cela s'explique par le fait que certains n'ont pas joué depuis plusieurs mois. Inévitablement, ils ne sont pas encore à 100%, il faut du temps. 

De plus, il est certain qu'à la 88e minute on a eu un manque d'attitudes qui permet à l'adversaire de marquer un but facilement. On aurait dû être plus mature dans cette gestion des dernières minutes. C'est la première mi-temps depuis la reprise des matchs amicaux, où nous n'avons pas réussi à maîtriser notre sujet. Ça s'explique et lorsqu'on est dans une période un peu délicate où on paie tout cash. 

On doit être plus vigilant, on sait que le championnat est long. Si on pouvait se rassurer et que le travail des garçons soit récompensé... Il va nous falloir un déclic, cela passera forcément par plus de rigueur. 

C'est ce qui va falloir avoir en plus face à Auxerre, de la rigueur...

On fait une bonne préparation contrairement aux prépas précédentes, on affiche une grosse solidité, on ne prend pas de but. Finalement, bim bam boom c'est ce qui ne va plus maintenant. C'est surprenant, contrairement à d'autres équipes comme Fleury qui a fait une préparation très laborieuse et qui se retrouve avec quatre victoires. On sait que sur la saison tout va s'équilibrer. On a un passage difficile, qui arrivera aux uns et aux autres. Mieux vaut partir piano-piano en prenant conscience des manques et des exigences à ce niveau-là, pour refigurer rapidement dans le championnat.