Dailly : "On méritait bien mieux"

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque

L'entraîneur de l'AS Beauvais Oise a confié sa frustration suite à la courte défaite de son équipe ce week-end à Paris. Malgré une nette domination en seconde mi-temps et de nombreuses occasions franches, Beauvais s'est incliné chez le second mais le technicien isarien veut s'appuyer sur cette performance pour l'avenir. 

Que retenez-vous de la rencontre à Paris ? Qu'est-ce qu'il a manqué à votre équipe pour ramener quelque chose de ce déplacement ?

Il a manqué que le réalisme, dans la mesure ou le contenu du match est bon. On a eu la mainmise sur la rencontre. On prend un but sur un coup de pied arrêté plus qu'évitable. Notre adversaire qui est deuxième à ce jour ne s'est pas créé une seule situation, sauf à la 90e minute. Notre gardien n'a pas plongé alors que le gardien adversaire a été sollicité de nombreuses fois et a fait ce qu'il fallait, ou on a fait preuve de maladresse. Il est certain que ce résultat n'est pas bon, il est frustrant, parce qu'on méritait bien mieux. Il peut être aussi encourageant si on parvient à garder ce niveau de performance tout en étant plus efficace.

Il s'est passé peu de chose jusqu'à l'ouverture du score. On a senti une équipe beauvaisienne en réaction, comme l'expliquez-vous ?

On était bien en place, pour preuve l'adversaire n'a pas frappé une seule fois au but. On sait très bien qu'en général, à l'extérieur, lors des 20 premières minutes, dans un contexte comme celui-ci qui est particulier, on n'est pas attentiste mais on prend la température du match. Ce n'est pas plus que ça. 


Vous devez composer avec de nombreux blessés. Il n'y a pas eu de casse supplémentaire après ce match ? 

La satisfaction au-delà du jeu c'est qu'on a récupéré des garçons. La réathlétisation des uns et des autres nous a permis d'avoir des joueurs prêts physiquement. Cedric Odzoumo a ressenti une petite gêne derrière la cuisse en fin de match. On le laissera surement au repos samedi pour la Coupe de France, avec en objectif la réception de Sannois Saint-Gratien.