Jean-Manuel Tinoco "On veut continuer à gravir les échelons"

 Hockey sur gazon  Les Pansards   | Publié le par Alex

La récente montée en championnat national de l’équipe de hockey en salle a insufflé un nouvel élan au hockey beauvaisien. Une dynamique positive qui fait suite à l’intégration de l’équipe des Pansards il y a deux ans à la structure de l’ASPTT Beauvais Omnisport.

Le vice-président du Pansard Hockey Club Jean-Manuel Tinoco nous en dit plus sur le club et sur ses ambitions.

Depuis combien de temps le club existe-t-il à Beauvais ?

Le club a été fondé en 1972 à Beauvais au sein de la structure du BOUC Omnisports. Il y a eu ensuite une scission au début des années 1980 qui a conduit à la création des Pansards du BOUC. Enfin, nous avons renforcé il y a deux ans la section omnisports de l’ASPTT Beauvais pour devenir le Pansard Hockey Club.


Quelles sont les différentes sections proposées par les Pansards ? 

Nous avons deux équipes, une de hockey sur gazon pour la saison d’été et une de hockey en salle pour l’hiver. Nous espérons relancer une équipe de hockey adapté avec la création d'un nouveau terrain synthétique à Saint-Martin-le-Noeud (lire par ailleurs).


Pouvez-vous nous présenter ces deux sports ? Leurs spécificités et les qualités requises pour les pratiquer ?

Le hockey sur gazon c’est un sport de « fractionné » où il faut être explosif. Il demande aussi de la coordination et du gainage, c’est un sport technique où il faut être habile d’autant plus que la balle se conduit seulement avec la partie plate (intérieure) de la crosse. On y joue à 11 contre 11 sur un terrain synthétique équivalent à peu de choses près à un terrain de football. Pour marquer, il faut tirer à l’intérieur de la zone de tir (NDLR : l’équivalent de la surface de réparation en football).

En ce qui concerne le hockey en salle, c’est un dérivé du hockey sur gazon pour la saison d’hiver. Il se dispute sur un terrain de handball à 6 contre 6 gardien compris, avec des bandes de bois sur les côtés du terrain sur lesquelles on peut s’appuyer pour jouer.


Si l’on veut tester les deux disciplines, comment procéder, faut-il un équipement particulier ? 

L’équipement du hockeyeur sur gazon ou en salle est à la portée de tous. Pour simplifier, il est identique à celui des footballeurs à l’exception de la crosse ! Seul le gardien possède un équipement particulier. (NDLR : Casque, plastron, jambières notamment)


Combien comptez-vous de licenciés au sein du club à l'heure actuelle ? 

Nous comptons actuellement une soixantaine de licenciés répartis en plusieurs équipes : nos équipes seniors de hockey sur gazon et de hockey en salle. Nous avons également des équipes de jeunes dans les catégories U10, U12 et U14.


Vous avez vécu une saison assez particulière cette année…

Oui, nous avons eu de la chance que le confinement ait été mis en place après la fin de la saison de hockey en salle ! Cela a permis de valider notre montée en Nationale 3. Quant à la section gazon, elle a terminé sixième dans un championnat de 8 équipes à l'échelon départemental.


Quels sont les objectifs à court et moyen terme des Pansards à l’issue de cette saison tronquée ?

En salle, nous espérons faire fructifier cette montée récente en Nationale 3 en continuant à monter les échelons pas à pas. L’idée est de se maintenir l’an prochain et de viser la montée l’année suivante. Côté gazon, nous souhaitions dans un premier temps maintenir l’équipe à flot car nous ne pouvions monter en Nationale 3 en raison de la non-homologation du terrain de Marcel Communeau. Avec la création du nouveau terrain synthétique, nous allons bénéficier de meilleurs conditions de jeu et nous allons chercher de nouveaux joueurs afin de viser la montée la saison prochaine.


Article plus récent chevron_right
ASBO : Votez pour le plus beau but de la saison