La belle fin d'année 2021 de Tabatha Avetand

 Sports nautiques  Beauvaisis Aquatic Club   | Publié le par Alex
Crédit photo : inconnu

L'ancienne nageuse beauvaisienne a évoqué pour notre média sa fin d'année 2021 dans les bassins auréolée notamment de 3 titres de Championne de France juniors.

Tu viens de gagner 3 titres de Championne de France chez les juniors, comment as-tu vécu tous ces succès ?

Je n'étais pas surprise de monter sur le podium en relais car je savais qu'on avait l'équipe la plus performante donc j'ai apprécié ce moment avec mes nouvelles coéquipières. Ensuite pour les courses individuelles, je voulais juste prendre du plaisir et voir où ça m'amenait. À Montpellier, j'avais atteint mon objectif et ça ne pouvait être que du bonus. Le titre sur 100 mètres papillon m'a surprise car jusqu'au bout je pensais que j'étais deuxième. Pour le 200 mètres, la question n'était pas le podium mais le chrono ; je voulais qu'il soit représentatif de ce que j'avais fait la semaine précédente à Montpellier et pourquoi pas aller chercher la MPF. J'ai fini en beauté ces premiers France junior en 25 mètres malgré l'appréhension du petit bain à cause de mes parties techniques pas assez rapides mais je repars satisfaite car je m'en suis bien sortie. 


La semaine précédente, tu échoues à 19 centièmes du titre seniors sur 200 mètres papillon, tu n’es pas trop déçue ?

Aux France élites je suis arrivée plus sereine que ce que je pensais, du à l'effet de groupe je pense. Mais cette sérénité s'est finalement prolongée toute la compétition puisque j'ai eu très peu de stress durant tous les championnats, que ce soit à l'échauffement ou devant le plot. La pression était là forcément car c'est impressionnant de se dire qu'on nage avec les meilleurs français, dont certains qui reviennent des Jeux Olympiques, mais j'étais étonnée de prendre toutes mes courses calmement, même la finale du 200 mètres où pourtant je savais que j'avais quelque chose à jouer. Ayant fait le meilleur temps en séries le matin ça m'a mis en confiance et l'après midi j'ai dit à mon entraineur que peu importe l'issue de cette finale, je voulais m'être battue jusqu'au bout et ne pas laisser mes concurrentes gagner "facilement" mais plutôt que cela se joue a quelques centièmes. Je ne pouvais donc pas être plus heureuse, même si le titre était a ma portée, puisque j'avais fait exactement ce que je voulais. De plus, le temps était juste incroyable surtout en sachant que je ne me rendais absolument pas compte que je nageais aussi vite durant toute la course. J'ai effacé toute notion de temps et me suis laissé porté par mes sensations tout en me référant à Lilou (ligne 5) avec qui le titre allait se jouer. 

Sur ces deux compétitions, tu améliores largement tes records personnels sur 200 mètres papillon, est-ce que tu penses encore pouvoir progresser sur la distance ?

Depuis le début de l'année, ma marge de progression a été plus importante sur le 200m en effet. Ce qui n'est pas anodin vu le volume d'entraînement que j'ai comparé à l'année dernière. Pour la suite, "on verra bien" comme aime dire mon entraineur. Je ne veux pas me fixer d'objectifs de temps ou de place, juste nager toujours comme je sais le faire et la performance suivra. Qui plus est, je ne serais pas surprise si je stagne sur les premières compétitions cette année, car j'ai atteint "un pallier" et il faudra maintenant de long mois d'entrainement pour faire baisser le temps en conséquence.


Est-ce que c’est sur cette distance que tu veux te concentrer en priorité ou as-tu d’autres ambitions sur des distances et des nages différentes ?

Pour le reste je reste focalisée surtout sur le 200m et le 100m qui est tout aussi important pour moi, mais je compte aussi m'aligner aussi sur du 50 en papillon mais aussi en crawl, car j'ai vu a Massy que je m'étais améliorée en rapidité sur cette distance. Je devrai aussi faire du 100 mètres crawl car c'est indispensable pour m'aider sur le papillon, et peut être d'autres épreuves sur des meetings de travail. 

Article plus récent chevron_right
Feu vert pour le BOUC Volley à Arles