La création du National divise au BRC

 Rugby  Beauvais Rugby Club   | Publié le par Bellovaque

Promu en Fédérale 1, le Beauvais Rugby Club reste au quatrième échelon national, la faute à la création d'une nouvelle division intercalée entre la Pro D2 et la Fédérale 1 : Le National. 

Une division rassemblant les meilleures équipes de Fédérale 1, qui semble satisfaire Olivier Lenormant, président du club de rugby de Beauvais : « On ne prend pas mal du tout la création de ce nouveau championnat, on grimpe vraiment d'étage. En fait, ils ont créé une Pro D 3. Sur le papier, ça va vraiment faciliter les choses pour nous. Il y aura moins d'écart, on n'affrontera pas des équipes complètement professionnelles avec cinq fois notre budget. »

Le co-entraîneur Esteban Devich, ne voit pas tout à fait les choses du même oeil, comme il l'explique dans les colonnesdu Parisien : « Cela nous enlève des matchs qui nous auraient permis de franchir un palier. J'en ai eu l'expérience à Vannes : l'apprentissage se fait aussi contre les meilleurs. Ces clubs le méritent sans doute mais pour la globalité des équipes, je ne suis pas pour. Et puis, ils disent qu'ils ont également décidé ça pour que les clubs fassent des économies en termes de déplacements. Mais dans notre poule, on a Arcachon, et pas Drancy… »

Les réactions sont sensiblement les mêmes du côté des joueurs, où l'on voit du positif mais aussi du négatif à ce changement. 

Article plus récent chevron_right
Un projet de nouveaux courts couverts pour le TCAB
chevron_left Article plus ancien
Depuis dix ans, le TCAB ne cesse de grandir