Le BWB veut "devenir une association référence du sport beauvaisien"

 Basketball  Beauvais Wolf Basketball   | Publié le par Bellovaque

Après avoir présenté hier l'association Beauvais' Wolf Basketball, entretien aujourd'hui avec son vice-président, Tony Faure qui évoque les objectifs du club de division 3, sa naissance etc... L'occasion d'en savoir un petit peu plus sur cette jeune et dynamique association. 

Comment s’est déroulée la création du club à la base ?
Le Beauvais Wolf' Basketball est une association sportive dynamique qui comme son nom l'indique a pour but la pratique du basket-ball. Créée le 27 mai 2017, l'émergence du projet vient d'un constat : la ville de Beauvais ne comptait jusque là qu’une seule structure dédiée au basket et la demande est trop importante pour être centralisée que vers une unique association.  

Quelle est l’origine ou l’histoire derrière le nom « Wolf » ?
Notre nom peut se traduire par « Le Loup de Beauvais Basketball ». Nous avons décidé de nous nommer ainsi car le loup véhicule un grand nombre de symboles. En effet, il est réputé pour être un animal très intelligent.
Le loup se déplace en meute, ne laisse jamais tomber l’un des siens, c’est un animal combatif qui impose le respect. Le loup Alpha, le dominant, use rarement de la violence pour imposer le respect. Les loups veillent les uns sur les autres, et nous souhaitons veiller sur notre ville.

Le parrain de votre club est Charles Kahudi, un enfant de Saint-Jean et ancien joueur de l’Equipe de France de Basket, que vous apporte-t-il au quotidien ?
Charles KAHUDI nous apporte beaucoup au quotidien par son expérience et ses conseils. Il est très investi dans la vie du club et il nous suit de très près. Nous sommes heureux d’avoir à nos côtés un professionnel de la discipline ce qui nous permet de progresser de jour en jour.

Etes-vous satisfait du développement de votre club 3 ans après la naissance du Wolf ?
L’intérêt porté à notre club dépasse largement nos espérances et nous sommes heureux de pouvoir proposer nos services à de plus en plus d’intéressés.

Quels objectifs vous fixez-vous à court terme aujourd’hui ? A long terme ?
Notre objectif à court terme, c’est de pérenniser notre présence chez les plus petits et d’offrir ce service à de plus en plus de catégories (notamment une féminine). A long terme, nous souhaitons devenir une association référence du sport beauvaisien, participer et construire des projets à grande échelle.  

Les compétitions étant arrêtées depuis deux mois, comment gérez-vous cette période ?
Nous communiquons énormément avec nos licenciés, nous nous sommes rapprochés de la fédération et du comité, pour nous préparer à redémarrer la future saison.

Quelles sont actuellement vos occupations ?
Pendant le confinement, notre club a participé à plusieurs actions associatives. Nous avons créé un partenariat avec le secours populaire qui consistait à livrer les colis alimentaires aux personnes démunies car il n’y avait plus de transport en commun. Nous avons également été partenaire de l’action menée par Mohrad Laghrari: les paniers suspendu.

Le social semble être un volet important au sein de votre association, pourquoi ?
En tant que structure,  nous souhaitons être utile à notre communauté en proposant des actions. Étant tous originaires du quartier Saint-Jean, il nous semble évident de vouloir participer à la vie associative du quartier et de notre ville. Nos actions permettent de faire vivre de nouvelles choses tout en restant accessible à tous, le All star game en est le parfait exemple.

Quelles relations entretenez-vous avec le BBCO, l’autre club de basket de la ville ?
Il faut savoir que la plupart des fondateurs de ce club ont été, auparavant, joueurs du BBCO. C’est le club historique de Beauvais et nous entretenons une bonne relation. Nous n’avons pas hésité dès notre création à demander des conseils au corps directeur du BBCO. Nous avons même eu l’occasion de nous affronter lors d’un match amical entre nos Seniors et leur équipe Seniors B.



Les « Wolfs » ont une communication développée, un gros travail est fait sur l’image, c’est très rare à ce niveau-là. C’est une façon de vous démarquer ?
Nous avons la chance d’avoir parmi nos licenciés des personnes qui maîtrisent les outils de création graphique ainsi que la diffusion sur les réseaux sociaux. De plus, la direction du club est jeune (en moyenne 25 ans) c’est pourquoi notre communication se démarque des autres structures. Dès la genèse du club, c’était un objectif primordial que d’attirer par notre identité visuelle, nos maillots, notre nom. En s’inspirant ainsi de l’entertainment à l’américaine tout en ajoutant notre patte beauvaisienne !

Quel est le budget de l’association, et quelles-sont les différentes sources de revenus pour une structure comme la vôtre ?
Notre budget annuel de fonctionnement se situe autour des 10 000€.
Nos principales sources de revenus proviennent des partenaires privés et publics.

Combien comptez-vous d’équipes et de licenciés cette saison, projetez-vous la création de nouvelles catégories ?
Actuellement nous comptons au total 80 licenciés, notre effectif est composé des équipes suivantes : U7-U9-U11-U15M-U17M et seniors M.
Nous espérons fortement ouvrir une équipe U20 et Seniors F !

Article plus récent chevron_right
BRC : Chris Mike attendait le bon moment