Les négociations reprennent pour Brisson

| Publié le par Bellovaque

Comme c'est le cas depuis plusieurs saisons désormais, le stade Pierre-Brisson est l'objet de toutes les attentions dans le département. 

L'enceinte intimement liée à l'AS Beauvais Oise est désormais également occupée par le Beauvais Rugby Club. Après le Red Star FC, c'est le FC Chambly Oise qui occupe également l'enceinte temporairement, faute d'un stade homologué pour la Ligue 2.

La crise sanitaire a logiquement entraîné un retard important sur les travaux en cours au Stade des Marais. Un stade flambant neuf de 4 550 places doit sortir de terre. Initialement, les travaux devaient se terminer mi-juillet 2020, mais Fulvio Luzi indique ce jour dans le Parisien un retard "de trois ou quatre mois". Chambly souhaite donc effectuer une bonne partie de la première partie de la saison à Brisson et a formulé deux offres à la Municipalité de la ville.

Une offre si les matchs se déroulent à huis-clos, et une offre si les matchs peuvent se dérouler avec du public. Fulvio Luzi explique : "On ne peut pas louer à un tel prix sans spectateur. Mais sur le principe de nous recevoir, la mairie de Beauvais est ok."

La saison passée, le club pensionnaire de Ligue 2 déboursait 25 000€ par match pour la location de l'enceinte. Sur cette somme, 5000€ étaient reversés à l'AS Beauvais Oise et 5000€ au Beauvais Rugby Club. 

Article plus récent chevron_right
ASBO : une reprise en questions
chevron_left Article plus ancien
Fin d'aventure pour Drouart à Amiens