Les pongistes du TT Beauvais affichent leurs ambitions

 Raquettes  Tennis de Table de Beauvais   | Publié le par Alex

 Présent depuis 2010 à Beauvais, le club de tennis de table du T.T. Beauvais, né de la fusion entre l’ASBM et l’ATT Groupama, souhaite désormais gravir les échelons.

 "On se donne deux ou trois ans pour au minimum stabiliser nos deux équipes fanions au niveau pré-national avant de viser plus haut" affirme sans détour Sebastien Moussier, président du club.

A l’heure actuelle, l’équipe féminine évolue déjà en pré-nationale (5ème division) tandis que l’équipe masculine se situe dans le championnat de Régionale 2 (7ème division).

Depuis trois ans, le club du TT Beauvais est globalement en pleine expansion. A l’heure actuelle, il évolue au gymnase Corot, compte une centaine de licenciés et son budget de fonctionnement avoisine les 7 000 € à l’année.


Le club se veut ambitieux d’autant qu’il a recruté pas moins de treize joueurs pour la prochaine saison. "On est le plus gros recruteur de l’Oise cette année" se réjouit Sébastien Moussier. 

Cette ambition se heurte toutefois à quelques difficultés d’ordre technique. La fusion concrétisée il y a dix ans avait pour but d’obtenir une salle dédiée entièrement au tennis de table ce qui n'a finalement pas été encore concrétisé. "L’installation aurait dû voir le jour au pôle tennistique mais la mairie a abandonné le projet" explique le président du TT Beauvais.

Désormais, un autre projet du côté du gymnase Morvan (qui doit être rénové dans les prochains mois) tient la corde car le club souhaite toujours une salle disposant notamment de gradins pour les compétitions.

Des installations qui permettraient d’atteindre l’objectif affiché pour les prochaines années. "On souhaite atteindre le niveau National car une ville comme Beauvais doit se doter d’une équipe de tennis de table de ce niveau (ndlr : l’équivalent de la troisième et quatrième division). Beauvais et sa banlieue, c’est un potentiel de 300 joueurs. On doit être le plus grand club de l’Oise" explique Sébastien Moussier. Le message est passé.

chevron_left Article plus ancien
Un meneur de jeu s'engage à l'ASBO