Marquinho : "Il y a beaucoup de tristesse et de déception"

 Volleyball  Beauvais Olympique Université Club Volleyball   | Publié le par Alex

Le coach du BOUC Volley nous a confié dans la semaine son désarroi après la défaite 3 sets à 1 contre Cesson, syonyme de relégation sur le terrain en N2. Même si les beauvaisiens gardent encore le mince espoir d'être repêché administrativement...

L'équipe s'est battue contre Cesson samedi mais ça n'a pas suffi...

Non ça n'a pas suffi. C'est vrai, on s'est bien battus mais on a fait encore un peu trop de fautes à l'image de certains matchs ici à la maison. La victoire n'est pas venue, on est relégués en N2. Il y a beaucoup de tristesse, de déception, c'est normal. Tout le travail qu'on a fait n'a pas suffi pour essayer de prendre les points et les victoires. Même si on dépendait des autres, on n'a pas réussi à faire notre partie du travail.


Comment expliquez vous le début de saison très positif de vos hommes et puis cette chute progressive au fil de la saison ?

Je me pose encore des questions. La réponse, je ne l'ai pas. C'est bizarre comment les choses ont changé d'un jour à l'autre. Jusqu'à janvier, on était bien : bonne ambiance, bonne confiance. Tout d'un coup, on commence à perdre des matchs, on commence à avoir des hauts et des bas, plus de bas que de hauts... Et voilà, on finit une saison compliquée avec beaucoup de blessés même si on était déjà pas très très bien avec l'équipe complète. Je me demande ce qu'on aurait pu faire différemment, qu'est-ce qui aurait pu marcher, je n'ai pas la réponse...

Est-ce que vous vous projetez déjà sur la saison prochaine en N2 ?

Il y a beaucoup de bruits encore qui disent que peut-être une équipe sera repêchée. On finira 6ème donc ce sera la nôtre qui sera repêchée, il faut voir. Il faut tout d'abord repenser aux choses qui n'ont pas marché cette année et faire différemment l'an prochain.


Article plus récent chevron_right
Bis repetita pour Arnaud Démare !