Mathieu Duhamel, un buteur de caractère à l'ASBO

 Football  Association Sportive Beauvais Oise   | Publié le par Bellovaque

L'AS Beauvais Oise a marqué les esprits en recrutant Mathieu Duhamel sur le front de l'attaque. Un joueur qui a marqué partout où il est passé, meilleur buteur de Ligue 2 lors de la saison 2013-2014 (24 réalisations) et auteur de 10 buts en 30 matchs de Ligue 1. 

A 35 ans, le joueur a mis sa carrière professionnelle entre parenthèse en 2018, après une aventure infructueuse mais passionnante en Italie (Foggia - série B)


Alors comment l'ASBO a t'elle pu attirer dans ses filets une telle pointure ? Les premiers échanges entre Mathieu Duhamel et Sébastien Dailly ne concernaient pas l'attaquant, mais un autre joueur, proposé à l'ASBO par Duhamel. Un joueur qui n'a pas retenu l'attention du club isarien, mais les bons échanges entre Duhamel et Dailly ont donné des idées à l'entraîneur beauvaisien. 


Les présidents ont ensuite reçu longuement Mathieu Duhamel : "on voulait comprendre pourquoi il n'y avait pas toujours des échos positifs à son sujet. C'est un joueur de caractère, au profil atypique."


Le buteur le reconnaît volontiers dans les colonnes du Parisien : "Comme j'ai fait ma carrière sur le tard puisque je n'ai pas fait de centre de formation, je n'avais pas de temps à perdre. Parce que je voulais toujours gagner, je disais des choses qu'il ne fallait peut-être pas dire. Je suis totalement entier. Mais être entier dans ce milieu... Pour quelqu'un qui ne me connaît pas, j'ai une étiquette dans le dos : « lui, il a trop de caractère ». A un moment, être dans l'excès a pu me desservir. Mais pour moi, être perfectionniste pour obtenir le meilleur reste une qualité plus qu'un défaut. Si tu n'as pas de caractère, tu ne peux pas réussir. C'est pour ça que j'ai réussi à percer et à jouer en L1."

Son expérience à Grand-Quevilly en R1 puis N3, lui a permis de découvrir le monde amateur et de relativiser. A Beauvais, le joueur retrouvera un cadre qui tend vers le professionnalisme : "il souhaitait retrouver un niveau semi-professionnel" précise Sylvain Reghem qui confie "on croît fortement en lui".

Reste désormais à savoir s'il s'agira d'un pari gagnant pour l'ASBO et pour Mathieu Duhamel

Article plus récent chevron_right
L'Entente féminine Beauvais-Clermont recrute !
chevron_left Article plus ancien
La patinoire de Beauvais rouvre enfin ses portes