Yann Vaillant "Tout ce qui est à prendre est bon à prendre"

 Athlétisme  Beauvais Olympique Université Club   | Publié le par Alex

 Le BOUC Athlétisme a du adapter son planning d’entraînement suite au couvre-feu de 18 heures et a notamment multiplié ses créneaux d’entraînement le week-end.

 "D’habitude, on fonctionne beaucoup le soir explique Yann Vaillant responsable des benjamins-minimes au sein du BOUC Athlétisme. Il n’y a que les petits qui s’entraînent le samedi matin et le mercredi après-midi normalement. On a du coup mis du monde le mercredi après-midi et dédoublé les créneaux le week-end, le samedi matin, le samedi après-midi et le dimanche matin. Tout ce qui est à prendre est bon à prendre."


Yann Vaillant salue notamment la réactivité de la mairie suite à l’annonce du couvre-feu. "Le vendredi après l’annonce du couvre-feu, on avait déjà une réponse positive pour l’accès au stade le samedi après-midi et le dimanche matin. On a tout de suite lancé les inscriptions pour les groupes avec google drive sur le site du club. Clairement, on n’a pas tout le monde, mais on a quand même 75 % des licenciés actuellement."


Pour le moment, le BOUC Athlétisme reste concentré sur les séances d’entraînement afin de préparer la saison estivale, notamment après l’annulation par la Fédération Française d’Athlétisme de toutes les compétitions en salle vendredi dernier.

"On fait des prises de performances à l’entraînement pour que les licenciés voient s’ils ont progressé. S’entraîner pour s’entraîner, ça n’a pas vraiment d’intérêt. Il y a également deux entraînements par semaine en visio. Mardi soir, généralement c’est du renforcement musculaire et jeudi plutôt un entraînement « cardio » sur une séance de 30-45 minutes."